«

»

mar 30

Opium

Latex tiré de la capsule du pavot. — Connu depuis l’Antiquité pour ses propriétés analgésiques et hypnotiques, il est surtout répandu en Extrême-Orient, où on le consomme sous forme de décoction, de pilules à ingérer, ou de boulettes à fumer. Il procure d’abord une sensation de bien-être euphorique et donne un sentiment de puissance. C’est un baume adoucissant, dit Th. de Quincey, « pour les blessures qui ne se cicatrisent jamais ». Mais, après une période plus ou moins longue, la déchéance mentale s’instaure, qui conduit souvent au suicide. Le traitement de l’opiomane, souvent décevant, ne peut être réalisé que dans un établissement spécialisé.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>