«

»

mar 10

Caractériel (Psychologie)

Personne atteinte de troubles du caractère. — En général, il s’agit d’un sujet d’intelligence normale qui n’arrive pas à s’intégrer harmonieusement dans la société par suite de certains aspects de son caractère. Il est d’un commerce difficile, renfermé ou revêche, quand il n’est pas franchement agressif. Le caractériel n’est pas un malade mental (mais il peut le devenir); il n’est ni débile ni fou. Cependant, ses rapports avec autrui sont régulièrement perturbés par de multiples difficultés dont il est l’artisan. Ces troubles, qui sont la manifestation d’un accident survenu dans le développement de la personnalité, se rencontrent le plus souvent dans l’enfance et l’adolescence. Leurs causes sont rarement simples. Comme le caractère, elles participent, à la fois, de la constitution et de l’histoire de l’individu. On peut y trouver des traumatismes obstétricaux (accouchement difficile) au des éléments héréditaires, mais aussi des frustrations affectives précoces, des carences de l’autorité paternelle, la misère ou l’alcoolisme familial.

Dans le cadre des consultations médico-psychologiques (organisées par les services d’hygiène mentale), les caractériels sont étudiés par des équipes de psychologues et de médecins psychiatres auxquels se joignent des assistants soc:aux et, parfois, des éducateurs spécialisés. Chacun, en ce qui le concerne, apporte sa contribution au diagnostic et au traitement. En pratique, on observe peu de troubles caractériels d’origine constitutionnelle. Pour la plupart, il s’agit de difficultés du comportement provoquées par les erreurs éducatives des parents (enfants rejetés, maltraités, frustrés ou, au contraire, trop gâtés, étouffés par une sollicitude excessive). La dissociation familiale, due à la mésentente des époux ou, simplement, à l’absence prolongée du père, et le déséquilibre, l’insécurité qui en résultent contribuent aussi à l’éclosion des troubles du caractère chez les enfants. Un traitement psychothérapique et des conseils éducatifs aux parents, dispensés conjointement, permettent souvent de faire disparaître les manifestations caractérielles. Parfois, ces mesures étant inapplicables, il est nécessaire de retirer l’enfant de son milieu familial pour le placer dans un institut médico-pédagogique où une rééducation et un apprentissage professionnel peuvent être entrepris. Chez les adultes, des troubles caractériels (bouderie, irritabilité permanente, colère…) s’observent transitoirement, à l’occasion de frustrations morales ou sociales (chômages, grèves de longue durée) au de modifications physiologiques (ménopause). Lorsque ces manifestations ont un caractère constant (jalousie, sentiment d’injustice subie), elles ont, selon toute ‘vraisemblance, une origine constitutionnelle qui les rend inaccessibles aux traitements. (V. hygiène mentale, mésentente conjugaIe.)


1 comment

  1. MillaBig

    Hi. I have checked your education-petite-enfance.com and i see you’ve got some duplicate content so probably it
    is the reason that you don’t rank hi in google.

    But you can fix this issue fast. There is a tool that creates
    articles like human, just search in google:
    miftolo’s tools

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.