«

»

Forme (Psychologie)

======================================================= Formation Algérie : L’Ecole MEDAV vous offre des formations professionnelles à Distance en Algérie et partout dans le monde entier, pour vous permettre d'étudier à votre rythme et où vous le souhaitez afin de progresser plus rapidement dans des conditions optimales. Télécharger l'Offre de Formation à distance de l'Ecole MEDAV =======================================================================================

Organisation dont chaque élément n’existe que par son rôle dans l’ensemble; structure. — Une mélodie est une forme que nous reconnaissons même quand elle est transposée dons un autre ton. Les notes n’étant plus les mêmes, nous ne pouvons reconnaître ce chant que par la relation qui subsiste entre les parties, c’est-à-dire l’organisation des éléments sonores. C’est elle et non pas les notes que nous appréhendons immédiatement dans sa signification globale. D’une façon générale, nous percevons des ensembles organisés et non pas leurs éléments constitutifs. La forme est une donnée immédiate de la conscience résultant de la tendance spontanée des éléments à se structurer dans le ciel étoilé, par ex., nous distinguons des constellations, la Grande Ourse, la Petite Ourse, Orion, Cassiopée, etc. Il existe de bonnes formes (Wertheimer), symétriques, complètes, qui se détachent facilement du fond, et d’autres, asymétriques et incomplètes. Les bonnes formes sont constantes, c’est-à-dire qu’elles tendent à garder leurs caractéristiques propres malgré les modifications de présentation. les autres ont tendance à être vues comme les bonnes formes correspondantes lorsqu’on les aperçoit au tachistoscope (un cercle brisé semble continu). La psychologie de la forme, fondée au début du XX’ siècle par trois psychologues berlinois, Wertheimer (1880-1943), Koffka (188~1941) et Köhler (1880-1967), fut introduite en France par P. Guillaume (1878-1962). Elle considère tous les phénomènes comme des ensembles ayant une structure et des lois propres. Leur décomposition en éléments ne nous renseigne pas sur leur nature, car ils ont une unité naturelle. L’œuvre architecturale que j’admire est autre chose que la somme de ses pierres, le corps autre chose que la somme des organes. Les éléments s’intègrent dans l’ensemble qui commande leur équilibre et explique les parties. La psychologie de la forme a joué un rôle considérable dans le développement des idées modernes. Elle est à l’origine des conceptions unitaires de l’organisme (K. Goldstein), de nouvelles théories sur l’intelligence et la mémoire (les souvenirs obéissent aux lois de la forme on s’en souvient d’autant mieux qu’ils sont organisés en un tout significatif). Elle a influencé la pensée de philosophes tels que Merleau-Ponty. (V. Gestaltpsychologie, structure, tachistoscope.)


  bann1 Forme (Psychologie)   Share
coordonnees